History Fools Carnival Fr

August Dirks 14 May , 2017
Desiderius Erasmus. L’Éloge de la Folie (1511)


DIABOLICAM TECHNAM
L’Outil du Diable

Une procession sur roues est un ancien rituel païen de printemps. La première mention historique date du 1133 quand un curieux bateau railleur sur ​​roues errait par les Pays-Bas. Enthousiasmés, les habitants de Maastricht ont présentés l’équipage avec des voiles! Ça horrifiait à un certain évêque Rudolfo de telle manière qu’il l’a décrit dans ses chroniques comme un Diabolicam Technam, l’outil du diable. Pour anéantir cette bande scandaleuse il invoquait l’aide du duc de Louvain qui finit par piller son monastère. Dans les archives de nombreuses villes on garde encore des factures du XV-e siècle, faites pour les confrères de la Guilde de la Barge Bleu qui montaient les chars de carnaval. Le Néerlandais connait encore un nombre surprenant de synonymes de la Nef des Fous, les plus célèbres étant le “Bateau des Soûlards” ou la “Barge Bleue” ou encore le “Bateau des Roues” ou le “Bateau du Char”.Longtemps, les investigateurs ont cru que le mot Carnaval était dérivé de “Carrus Navalis” (le char de la mer), ce qui prouve le lien intime entre les deux. Toujours, on voit pendant Carnaval des barges bleus sur roues!

 

AU BATEAU, AU BATEAU, FRÈRE, ELLE PART, ELLE PART

Frontispice de la première édition de “La Nef des Fous” (“Das Narrenschiff”, Sébastien Brant, Bâle, 1494), le premier bestseller dans l’histoire de la littérature mondiale, acclamé par ses contemporains comme “La Satira Divina” et immédiatement traduit en nombreuses éditions pirates en plusieurs langues. La première traduction française ¨(1497) était titulée ¨La Nef des Folz et du Monde”
Gravure sur bois par Albrecht Dürer.

 Le Navire de Cocagne

Des fous il s’en trouve bien d’autres
Sont nos frères grands et petits
Dans tous les lieux, d’ici, d’ailleurs
Et notre nombre est infini

Courant les havres et les rades
Nous connaissons mainte avarie
N’abordons jamais le rivage
Et sans fin est notre voyage
Car nul ne sait où jeter l’ancre

Beaucoup ont suivi le sillage
Satellites et courtisanes
Toute une cour a pris la mer
Nous les avons tous pris à bord
Chercher fortune sur les mers

L’avisé atteindra le rive:
Quant aux fous, il en reste assez!

Le Navire de Cocagne
La Nef des Fous, 1494, Chapitre 106/108

Of Experience of All Lands

Your fellows, come and be on hand
We’re headed for Schluraffen land
And yet we’re stuck in mud and sand
Our travelling will never end.

Images historiques de la Nef des Fous

 

 Les Temps modernes..

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *